123456

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2017

Notre ami Nicolas Raccah en Ardèche...

Les Silencieuses, récit d'un voyage.

Mercredi 22  février à Privas

Au Foyer Privadois  Habitat Jeunes

6 avenue Saint Exupéry

Affiche Silencieuses Lat Ecran.jpeg

 

"J'ai eu la sensation qu'on venait poser la main, délicatement mais fermement, sur des blessures profondément enfouies dans l'inconscient collectif féminin. Entendre un homme dire ses prises de conscience et conter sa quête intérieure au moyen de textes de femmes agit tel un baume sur ces blessures." Une spectatrice des Silencieuses

 

 

"Pourquoi compte-t-on si peu de poésies érotiques écrites par des femmes avant la fin du XXème siècle ? La disproportion dans les anthologies entre poèmes féminins et masculins est tout simplement ahurissante.
Durant deux ans je me suis mis en quête de ces poésies et j'ai découvert la place réservée en France à la parole féminine, du Moyen-Âge à nos jours.
Discrétion, humilité, pudeur, obéissance…
Les textes abondent, d'un siècle à l'autre, pour contraindre les femmes à faire taire leur corps, leur voix, leurs désirs.
Et depuis toujours des femmes repoussent le silence." Nicolas Raccah

Écrire un commentaire