123456

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/07/2018

Marchons pour la paix : samedi 22 septembre

affiche-Marchons-paix-sept-2018-400.jpg

Le site : Marche pour la paix

La MMF France  est partenaire des marches pour la paix qui sont organisées partout dans le cadre de la journée internationale de la paix, dont le thème en 2008 est le droit des humains à la paix, sur la base de l'appel :

«Stop la guerre, stop les violences, stop la misère»

Le dépliant

Nous, la MMF 26/07, envisagerons de marcher et éventuellement de batucader en nous joignant à une manifestation locale.A suivre sur le blog.

 

12/07/2018

Courrier de la Marche Mondiale des Femmes contre les Violences et la Pauvreté

 Le courrier n°355
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1 - Privé de subventions, le Centre des Droits des Femmes de Boulogne-Billancourt est menacé de fermeture

2 - La lutte des Argentines pour l’IVG encourage les féministes d’Amérique latine 
3 - Aux Etats-Unis, »l’avortement sera illégal dans 20 états dans un an et demi »

4 - Gestation pour autrui : «En Inde, les mères porteuses sont réduites à l'état d'esclaves»

5 - Victoire ! Le gouvernement recule sur l’atteinte sexuelle avec pénétration
6 - Examen du projet de loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes

7 - Projet de loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes :
8 - Quand le portable sert à espionner ses proches.

9 - Wassyla Tamzali au Rencontres de Pétrarque

10 - #MeToo ou les fracassées du «oui»

 11 - L'un des plus grands guerriers vikings était une femme 

12 - 8° Congrès de la Recherche féministe dans la Francophonie

13 - Colloque : « Travail et genre : quelles rencontres entre recherches féministes et mouvements sociaux ? »
14 - Livre : « La couleur du silence » - Delphine Surrens

28/05/2018

Si vous êtes par là...Festival auquel la Marche Mondiale des Femmes est partie prenante...

2ème Festival des Femmes Kurdes et Femmes du Monde

En hommage à Rojbîn

Contre les féminicides et pour la libération des Femmes !

Samedi 17 juin - 12h00 à 19h

Parc inter-départemental des sports Paris/Val de Marne – chemin du Marais - Créteil

Lire l'ensemble

10/05/2018

A lire les derniers Courriers de la Marche Mondiale des Femmes n°351 et 352

AU SOMMAIRE, 21 articles pour le n° 351 

1- 24 avril, Appel à l’action internationale : 24 heures d’action solidaire féministe autour du Monde – Marche Mondiale des Femmes –

2 - Afrin - Construisons la résistance ! - #StopTurkishFeminicideInAfrin

3 - Avec les travailleuses domestiques du Guatemala 

4 - Chypre assouplit sa législation sur l'avortement 

5 - En Hongrie, on apprend que « les garçons et les filles n’ont pas les mêmes aptitudes intellectuelles

6 - Avec les personnes prostituées, contre le système prostitueur ! 

7 - Deux ans après la promulgation de la loi : Accélérer la lutte contre le proxénétisme...

8 - La régression sociale en cours touche d'abord les femmes

9 - Projet de loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes

10........

20 articles pour le n° 352

 

08/05/2018

Communiqué : l'état doit soutenir l'AVFT, l'Association européenne contre les Violences faites aux Femmes

"Depuis de années l’AVFT fait un travail remarquable pour défendre les femmes  confrontées aux violences sur le lieu de travail. C’est pourquoi les  organisations syndicales ont très souvent le réflexe de leur envoyer des  victimes, souvent dans des situations critiques.

Devant la libération de la parole de nombreuses femmes victimes de ces  violences, l’AVFT a rencontré de telles difficultés pour assumer sa mission  qu’elle s’est vue obligée de fermer son standard, faute de moyens.

Nous venons d’apprendre que le secrétariat d’État à l’égalité des femmes et des  hommes s’est emparé du sujet en proposant l’ouverture d’une ligne gérée par  l’Etat reposant sur des « écoutant-es », qui restent à former puisque l’Etat  part de zéro...

On ne peut que déplorer le manque d’initiative du secrétariat d’Etat qui peut et  doit aider clairement l’AVFT notamment d’un point de vue financier. L’AVFT est  en effet une association rodée sur les questions de violence de genre et  composée de véritable professionnelles, accompagnant les femmes du début de leur  histoire jusqu’aux tribunaux, le cas échéant.

La Fédération SUD PTT considère que l'Etat doit aider de toute urgence l'AVFT,  la confortant dans ses missions par des moyens humains et financiers  proportionnels à l’afflux d’appels que connaît cette association, seule sur ce  terrain de la violence faite aux femmes sur le lieu de travail."

Le communiqué de Sud PTT

07/02/2018

Une mine d'infos : le blog de Christine Delphy

cropped-16427777_211051126033206_5490212956844423285_n-1.jpgOUI, une mine d'infos qui suit l'actualité .

Aujourd'hui : Meagan Tyler : Le féminisme ne se réduit pas à une question de « choix »

A consulter sans modération !

Le blog

05/01/2018

Pour 2018

voeux du collectif.PNG

29/12/2017

Lu dans le blog des ASTI 26/07 : http://astidrome-ardeche.blogspirit.com/

Situation des Femmes demandeuses d'asile

Accéder au document complet

hce_situation_des_femmes_demandeuses_d_asile_en_france_20171218.jpg

08/11/2017

314 membres du corps professoral de tous niveaux et tous publics, s’engagent à ne plus enseigner la règle de grammaire résumée par la formule « le masculin l’emporte sur le féminin ».

Extraits du manifeste initié par Eliane Viennot :

"Nous, enseignantes et enseignants du primaire, du secondaire, du supérieur et du français langue étrangère, déclarons avoir cessé ou nous apprêter à cesser d’enseigner la règle de grammaire résumée par la formule « Le masculin l’emporte sur le féminin ».

Trois raisons fondent notre décision : 

La première est que cette règle est récente dans l’histoire de la langue française, et qu’elle n’est pas nécessaire. Elle a été mise au point au XVIIe siècle....

La seconde raison est que l’objectif des promoteurs de la nouvelle règle n’était pas linguistique, mais politique : « Parce que le genre masculin est le plus noble, il prévaut seul contre deux ou plusieurs féminins, quoiqu’ils soient plus proches de leur adjectif. »....

La troisième raison est que la répétition de cette formule aux enfants, dans les lieux mêmes qui dispensent le savoir et symbolisent l’émancipation par la connaissance, induit des représentations mentales qui conduisent femmes et hommes à accepter la domination d’un sexe sur l’autre, de même que toutes les formes de minorisation sociale et politique des femmes....

En conséquence :

– Nous déclarons enseigner désormais la règle de proximité, ou l’accord de majorité1, ou l’accord au choix2 ;

– Nous appelons les enseignantes et les enseignants de français, partout dans le monde, à renouer avec ces usages ;

– Nous les appelons à ne pas sanctionner les énoncés s’éloignant de la règle enseignée jusqu’à présent ;

– Nous appelons le Ministère de l’Éducation nationale à donner à ses personnels et à ceux des établissements sous sa tutelle des instructions précises allant dans le même sens ;

– Nous appelons les professionnelles et les professionnels de la presse et de l’édition, les correcteurs et correctrices, les écrivaines et les écrivains à en faire autant ;

– Nous appelons les citoyennes et les citoyens francophones à en faire autant.

En savoir plus :

http://www.slate.fr/story/153492/manifeste-professeurs-professeures-enseignerons-plus-masculin-emporte-sur-le-feminin

*******

En complément de ce manifeste, une pétition de soutien aux enseignant·es et d’appel à suivre le mouvement est ouverte sur Change.org.

Pour la signer, cliquez ici.

15/10/2017

Réunion européenne de Bruxelles : DÉCLARATION DE LA MARCHE MONDIALE DES FEMMES

"Nous, de la Marche Mondiale des Femmes, en réunion européenne à Bruxelles, continuons d’être en lutte contre l’hétéro-patriarcat, le capitalisme, le colonialisme, le racisme, et contre toutes les formes d’inégalités et de discriminations. Nous revendiquons nos droits, pour le contrôle de nos corps, de notre terre et de nos territoires, et souhaitons éradiquer les inégalités structurelles économiques entre lespays du Nord et du Sud. Nous exigeons des politiques de dévLogo_black_24 Hours of Feminist Action_EN.jpegeloppement qui réparent la dette historique due aux rapports de colonisation et à l’impérialisme des pays riches du Nord.

Les champs d’action actuellement urgents sont multiples compte-tenu de la situation de crise sociale et politique en Europe et dans le monde. Parmi ces urgences, nous avons choisi deux thèmes principaux d’actions pour l’année à venir :

 

1 - L’AVORTEMENT....

2 - L’IMMIGRATION....

Nous réaffirmons notre volonté d’ouvrir des frontières et le droit à la liberté de se déplacer et de s’établir partout..."

...Lire l'ensemble du communiqué

 Tant que toutes les femmes ne seront pas libres, nous continuerons à marcher !

Dorothé et Betty de la MMF 26/07 étaient présentes à Bruxelles dans la délégation française et nous feront un compte rendu à la réunion de mardi 17 octobre à 20h à la maison de quartier StNicolas à Romans

27/09/2017

Pour le droit à l’avortement dans toute l’Europe !

 SELFIES

Action à Valence vendredi 29 septembre à 17h30 

Place de la République

 La MMF 26/07, les associations l'Ebullition  et Les Titanes, femmes Solidaires 26-07, le Planning de Valence et de Romans, les Caféministes et la Batucafam, l'ASTI Valence  

Pour nous écrire : mmf26.07@gmail.com

Le tract d'appel

 

Sans-titre-1.jpg

"En solidarité avec l’ensemble des femmes européennes, après la lutte exemplaire des femmes espagnoles en 2014 et polonaises en 2016, nous exigeons que les droits des femmes, la liberté à disposer de son corps, le droit à l’avortement et à la santé soient respectés dans tous les pays européens et inscrits comme droits fondamentaux pour l’égalité en Europe.. Le communiqué

 *Pour en savoir plus cliquer

 *Partager le site et signer la pétition : http://avortementeurope.org/

*Partager  facebook: https://www.facebook.com/avortementeurope

 *Envoyez la lettre aux députées

*A  La fête de l'Huma (WE du 16 septembre)
Il y aura  des débats au stand de Femmes Solidaires le samedi à 14h et  un avec OLF (à préciser)

 

Manifestation à Bruxelles jeudi 28 septembre co-organisée par plusieurs associations belges et françaises, est réalisée dans le cadre de la Rencontre Européenne de la MMF du 28 septembre au 1 octobre à Bruxelles.

03/07/2017

Hommage à Simone Veil

5153553_6_f422_le-23-fevrier-1975-a-caen-simone-veil-alors_f05f2d7bf46685b0c0c8622cb12d3295.jpgNous saluons celle qui a fait voté en 1975 la loi sur l'interruption volontaire de grossesse et à qui les droits des femmes doivent tant. Merci Simone.

Communiqué de presse

du Collectif « Avortement en Europe, les femmes décident ! »

Simone Veil est décédée ce vendredi 30 juin 2017.

"Les femmes savent ce qu'elles lui doivent : le vote en 1974 à l'Assemblée nationale - après une longue mobilisation du mouvement féministe (MLAC, Manifeste des 343…) - de la loi autorisant l'interruption volontaire de grossesse..." Lire la suite

12/06/2017

Projet d’appel à mobilisation européenne : Pour le droit à l’avortement dans toute l’Europe !

Nous appelons à la construction d’une mobilisation européenne autour du 28 septembre 2017, journée internationale du droit à l’avortement, où chaque pays inscrira ses revendications en vue d’une harmonisation européenne pour le respect des droits des femmes. A SUIVRE...

En solidarité avec l’ensemble des Femmes européennes...

Interdit en Irlande et à Malte, sous hautes contraintes en Hongrie et en Pologne. le droit à l’avortement, même légalisé est, peut ou pourrait être remis en question par le maintien de la clause de conscience des médecins (Italie), l’absence de structures hospitalières adéquat (Grèce, Bavière), les restrictions de personnels et les suppressions des centres pratiquant l'avortement lors de restructurations hospitalières (France), et, dans tous les pays, par l’élection de gouvernements réactionnaires, conservateurs et rétrogrades.

Nous réaffirmons que :

L'accès à l'avortement est un droit *  L'avortement est un choix personnel - mon corps m'appartient, je choisis ma vie  * Des moyens financiers doivent être donnés pour que les centres pratiquant l'avortement et les centres de planification soient accessibles à toutes sur les territoire * Des campagnes tous publics sont nécessaires  * L'éducation à la vie sexuelle doit être prodiguée à toutes et à tous pour qu'elles et ils puissent avoir des choix libres et éclairés  * La formation aux techniques d'avortement et à l'accompagnement doit faire partie intégrante de la formation initiale des professionnel/les de santé  * La clause de conscience des professionnel-les de santé doit être supprimée  *  Les délais légaux pour avorter doivent être harmonisés sur ceux des pays les plus progressistes en Europe et les États doivent tendre vers une dépénalisation totale de l'avortement.

Premières participantes : Marche Mondiale des Femmes, Planning Familial, CADAC, ANCIC, La CLEF, Collectif Tenon, CNDF, Les Effronté-es, Osez le Féminisme, Femmes Solidaire, Nuit Féministe, Regards deFemmes, LIDF, Nous d’abord Pologne, Alliance des Femmes pour la Démocratie, Ruptures, Rése au Féministe Ruptures, Assemblée des Femmes, Chiennes de Garde, FEMEN, Coordination Lesbienne en France, Fieres, Libres MarianneS, Attac Genre, US Solidaires, CGT, SNPES Pjj FSU, UNEF, SUD Santé Sociaux, UNEF, Ligue des droits de l’Homme, Ensemble, Commission féministe EELV, PCF, MJCF, Alternative Libertaire,

 

31/05/2017

Déclaration de la Marche Mondiale des femmes suite à son Assemblée générale du 27 mai 2017

logo MMF.jpg"Après l’échéance de la 4ème Marche de 2015, on aurait pu croire pouvoir  souffler un peu, mais l’actualité politique, sociale, environnementale et  sociétale ne nous en a pas donné l’occasion. Partout dans le monde, nous  assistons plus que jamais à de réels reculs et régressions des droits humains et  à la montée en force des intégrismes, des conflits armés, des politiques  d’austérité, de la corruption, des scandales financiers, de l’évasion et de la  fraude fiscale. La banalisation de la violence - culture du viol, harcèlement de rue,  discrimination sexuelle, prostitution, esclavage sexuel s’accentue, ramenant les femmes à des objets sexuels disponibles et soumises,  que ce soit dans nos sociétés occidentales, patriarcales et capitalistes ou  dans les régions où sévissent des intégrismes religieux d’état ou terroristes..." Lire l'ensemble de la déclaration.

01/12/2016

Si vous êtes par là...

L'affiche

image005.png

10/06/2016

Campagne de prévention des achats d’actes sexuels : Lancement à l’occasion de l’Euro 2016 à Paris

"Le prix d'une passe n'est pas celui que tu crois - Euro 2016 "

Affiches-LePrixdunepasse-Euro2016.jpg

Il y a presque 2 mois jour pour jour, la France rejoignait les nations  pionnières de l’égalité femmes-hommes lorsque l’Assemblée Nationale a voté la  loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel.

L’Euro 2016, nous est apparu comme le moment idéal pour lancer une campagne nationale de prévention de l’achat d’actes sexuels en premier lieu car c’est un évènement qui va rassembler des millions de spectateurs et de supporters, hommes comme femmes. Mais aussi car il n’y a *pas de grandes manifestations sportives, toutes à forte dominante masculine, sans commerce du sexe et sans organisation d’un « marché aux femmes ». Ass Le Nid

Le dossier de presse complet

 

26/05/2016

La Batucafam de la MMF 26/07 au FÉMINISTIVAL à Paris

WONDER WOMEN ! LE FÉMINISTIVAL ! du 28 au 29 mai à la Bellevilloise (19-21 Rue Boyer, 75020 Paris) organisé par les EfFRONTé-e-s.

1er rendez-vous : 11h – Marche d’ouverture avec la  Batucafam, du M° AFFICHE-FEMINISTIVAL-OK2-final-OK.jpgMénilmontant à la Bellevilloise, chemin décoré par BauBô.

Tout le programme :

http://feministival.com/index.php/services/programme-2/Sans-titre-1-1.jpg

27/04/2016

Féministes Debout...

Assemblée Générale à Valence ce mercredi à 20h place St Jean.

Covoiturage possible à partir de Romans : 06 25 32 39 05

 

Pocropped-63610_1667691964888_5621929_n_2.jpgur avoir des infos :

Le blog des féministes Debout 75 : https://feministesdebout.wordpress.com/


 Leur twitter : FeministesD


 Les GeorgetteSand à TvDebout https://www.youtube.com/watch?v=2kKnrVDd43Y&feature=youtu.be


 Charte féministe du 38 Mars https://feministesdebout.wordpress.com/2016/04/18/la-charte-feministe-du-38-mars/
 
  Liste des commission féminisme dans les villes : https://wiki.nuitdebout.fr/wiki/Cat%C3%A9gorie:Commission_f%C3%A9minisme
 
 Article des Inrocks http://www.lesinrocks.com/2016/04/24/actualite/nuit-debout-place-feministes-mouvement-11822063/#.VxyoDs9KhgM.twitter


 Article du Monde http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/04/21/a-la-nuit-debout-les-reunions-non-mixtes-des-feministes-font-debat_4905848_3224.html
 
 Observatoire des inégalités intra-réunion.
 https://www.nouph.net/observatoire

26/04/2016

A Lyon colloque patriarcat

colloque-patriarcat-verso.jpg

21/04/2016

Notre amie Maya Surduts n'est plus....

Maya-Surduts-Féministe-Trotskiste-Révolution-Mondiale-Unité-e1460643984791.jpg"C'est une grande dame qui nous quitte militante féministe infatigable, une révolutionnaire qui rêvait d'une société juste et égalitaire. Une activiste enthousiaste, une de celles porteuse d'utopie..."

Lire l'hommage à Maya dans le numéro spécial du courrier de la Marche Mondiale des Femmes qui lui est consacré.

09/04/2016

NUIT DEBOUT À VALENCE !

image004.jpg


Le mouvement Nuit Debout propose de transformer le "Champ de Mars" en un grand forum des luttes samedi 9 avril à l'instar de ce qui se passe à Paris, Place de la République et dans de nombreuses villes.
CherEs amiEs et complices, je sais que vous faites parti d'un nombre incalculable de collectifs, asso et syndicats... c'est l'occasion de les réunir... enthousiasmant !
N'hésitez pas à relayer et organiser !

RDV samedi 9 avril à partir de 19h au "Champ de Mars"

 

02/04/2016

Des liens à mettre dans votre marque page ...

logo mmf.jpg

blog : http://marchemondialedesfemmesfrance.org/

Facebook : http://www.facebook.com/marchemondialedesfemmes2015

 

04/03/2016

L'association des Caféministes soutient la pétition contre la réforme du code du travail.

VALENCE : MERCREDI 9 MARS

RASSEMBLEMENT À LA PRÉFECTURE À 10H

La ministre du travail propose une réforme qui transforme en profondeur le code du travail. Parmi les éléments proposés dans le projet actuel

☞ En cas de licenciement illégal, l’indemnité prud’homale est plafonnée à 15 mois de salaire.

☞ Les 11 heures de repos obligatoire par tranche de 24 heures peuvent être fractionnées.

☞ Une entreprise peut, par accord, baisser les salaires et changer le temps de travail

☞ Les temps d’astreinte peuvent être décomptés des temps de repos

☞ Le dispositif « forfaits-jours », qui permet de ne pas décompter les heures de travail, est étendu

☞ Les apprentis mineurs pourront travailler 10 heures par jour et 40 heures par semaine

☞ Le plancher de 24 heures hebdomadaires pour un contrat à temps partiel n’est plus la règle dans la loi (confirmation d'une loi antérieure).

☞ Il suffit d’un accord d’entreprise pour que les heures supplémentaires soient 5 fois moins majorées.

☞ Une mesure peut-être imposée par référendum contre l’avis de 70% des syndicats.

☞ Une entreprise peut faire un plan social sans avoir de difficultés économiques.

☞ Après un accord d'entreprise, un-e salarié-e qui refuse un changement dans son contrat de travail peut être licencié.

☞ Par simple accord on peut passer de 10h à 12h de travail maximum par jour.

Interpellez la ministre, Signez la pétition et RDV   http://loitravail.lol                                                                                               

LE RENIEMENT C'EST MAINTENANT-1.jpg                                                                                                                                                                                                                                                                              

 

06/02/2016

Il n'y a pas de justice climatique sans féminisme !

12-decc81c-6.jpg

 

 Bulletin International que la Marche Mondiale des Femmes  consacre au thème "Il n'y a pas de justice climatique sans féminisme"

Il fait le bilan de la participation de la MMF  à la mobilisation de la Coalition COP21  à Paris.

En page 3 la superbe banderole de Frédérique de la MMF 26/07 ...

Loi sur le renforcement de la lutte contre le système prostitutionnel

bandeau.jpg

COMMUNIQUÉ de la MMF
"La Marche Mondiale des Femmes se réjouit tout particulièrement de l'adoption  par l'Assemblée nationale, ce mercredi 3 février, de la loi de Renforcement de  la lutte contre le Système prostitutionnel", après 5 années de combats et plus  de 2 années d'allers et retour entre l'Assemblée Nationale et le Sénat. La bataille a été souvent rude, pénible, interminable..."Lire l'ensemble du communiqué

Publication de la loihttp://www.assemblee-nationale.fr/14/ta/ta0673.asp

Compte rendu des débats

20/01/2016

N°303 courrier de la MMF : 24 articles

*Moblogo MMF.jpgilisation pour Jacqueline Sauvage.

*Meurtre de 3 féministes kurdes ce mercredi. Nous sommes en deuil !

*Angoulême : Haro sur la BD ! Un jury machiste pour un prix macho !

 *Pour chaque femme violée, notre indignation est totale.

 *Kippa, voiles, croix..., ne tombons pas dans le piège des terroristes.

*Ce qui s’est passé à Cologne et dans d’autres villes allemandes dans la nuit du 31 décembre 2015 est effroyable.  

*Agressions, exploitation, harcèlement sexuel : le lot des femmes réfugiées.

*La laïcité un droit  fondamental, une valeur universelle d'émancipation.

Et encore beaucoup d'autres articles.....................

Bonne lecture 

08/01/2016

Les auteures femmes exclues...La BD ne se dessinerait qu'au masculin...

Communiqué de Marche Mondiale des Femmes, collectif Droits des Femmes, Les EffrontÉ-e-s, Osez le Féminisme !

 "...Nous venons d'th.jpgapprendre aujourd'hui que les femmes ne savent pas ... créer, dessiner, scénariser des BD !!!! Merci au jury d’Angoulême pour cette nouvelle carence à notre actif !....

 Ce jury, composé quasi-exclusivement d'hommes, vient de publier les 30 nominés 2016 et …. roulement de tambour : 0 femmes !! Face à la démission de 10 auteurs ils reculent en proposant un Communiqué de presse où ils annoncent 10 femmes supplémentaires à leur liste.

Nous leur décernons donc la palme du jury le plus macho et nous appelons à boycotter leur festival phallocrate !

 Nous appelons les militant-es pour les droits des femmes et pour l'égalité à promouvoir, médiatiser les femmes artistes de BD au travers notamment du prix Artémisia qui s'attache à visibiliser les femmes artistes dont font partie, évidemment, toutes celles exclues d’Angoulême. Le prix Artémisia 2016 sera annoncée à la presse le 9 janvier – jour de l'anniversaire de Simone de Beauvoir !

 N'en déplaise à Angoulême, l'histoire de la BD ne s'écrira plus sans les femmes !"

 Article dans le monde :

Confronté à la pression d'une dizaine de dessinateurs qui ont demandé à ne plus figurer sur la liste des futurs Grands Prix, les organisateurs de l'événement consacré à la BD du 28 au 31 janvier ont décidé d'ajouter des femmes. Lire la suite

 

29/12/2015

Les Caféministes 26/07 soutiennent cette pétition

Non au projet de déchéance de la nationalité, non à une démocratie sous état d’urgence, non à une réforme constitutionnelle imposée sans débat, en exploitant l’effroi légitime suscité par les attentats.

Nous n’acceptons pas la gouvernance de la peur, celle qui n’offre aucune sécurité mais qui assurément permet de violer nos principes les plus essentiels.

Notre rejet est absolu. Nous appelons tous ceux et celles qui partagent une autre idée de la France à le manifester.

Informations et Lien pour signer
 
A l’initiative de :AFD International, Agir pour le changement démocratique en Algérie (Acda), Altertour, Assemblée citoyenne des originaires de Turquie (Acort), Association démocratique des Tunisiens en France (ADTF), Association femmes solidaires comité Saint-Denis, Association France Palestine solidarité (AFPS), Association des Marocains en France (AMF), Association pour la reconnaissance des droits et libertés aux femmes musulmanes (ARDLFM), Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF), Association des Tunisiens en France (ATF), Association des universitaires pour le respect du droit international en Palestine (Aurdip), Attac, Cadac, Cedetim, CGT Police Paris,  Centre islamique Philippe Grenier (CIPG), Cercle Condorcet de Paris, Collectif BDS Saint-Etienne, Collectif CGT Insertion-Probation (UGFF-CGT), Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), Collectif féministes pour l’égalité, Collectif Judéo Arabe et Citoyen pour la Palestine (CJACP), Collectif Mémorial 98, Collectif national des Faucheurs volontaires, Collectif national pour les droits des femmes (CNDF), Collectif Stop le contrôle au faciès, Comité pour le développement et le patrimoine (CDP), Commission islam et laïcité, Conseil national des associations familiales laïques (Cnafal), Confédération générale du travail (CGT), Coordination de l’action non-violente de l’Arche (Canva), Coordination contre le racisme et l’islamophobie (CRI), Droit solidarité, Emmaüs international, Espace franco-algérien, Fédération internationale des Ligues des droits de l’Homme (FIDH), Fédération nationale de la Libre pensée, Fédération des Tunisiens citoyens des deux rives (FTCR), Femmes égalité, Filles et fils de la République (FFR), Fondation Copernic, Halte OPGM07, Ipam, Justice et libertés Strasbourg , La Cimade, Le Gisti, Le Mouvement de la paix, Liberpensula Frakcio de Sat, Ligue des droits de l’Homme, Mamans toutes égales (MTE), Minga-agir ensemble pour une économie équitable, Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap), Osez le féminisme !, Planning familial, Powerfoule,  Réseau d’alerte et d’intervention pour les droits de l’Homme (RaidH), Réseaux citoyens Saint-Etienne, Réseau éducation sans frontières (RESF), Réseau Immigration Développement Démocratie –  IDD, Revue Ecole émancipée, Revue Inprecor, Revue Regard, Romeurope 94, Syndicat des avocats de France (Saf), Syndicat de la magistrature (SM), Syndicat national des journalistes (SNJ), SNJ-CGT, SNPES-PJJ/FSU, Solidaires étudiant-e-s, Union générale des fédérations de fonctionnaires CGT (UGFF-CGT), Union juive française pour la paix (UJFP), Unef, Union syndicale de la psychiatrie (USP), Union syndicale solidaires.
 

15/12/2015

LE FN toujours contre les droits des femmes : communiqué de presse du Collectif National pour les Droits des Femmes

"... A l'issCNDF-ANTIEXDROITE.pngue du second tour des élections régionales, tout le monde respire : le Front National n'a pas réussi à prendre la tête d'une seule région. Mais à quel prix ! ...
Nous savons, féministes, ce que veut dire une politique d'extrême droite : pas de subventions pour les associations militant sur l'avortement, les violences faites aux femmes, l'égalité au travail, le soutien aux lesbiennes, aux sans papiers, etc. Nous savons que le fond de commerce du FN concernant les droits des femmes est le retour au foyer avec un « revenu parental », la glorification de la maternité et la pseudo complémentarité des rôles, le torpillage de la loi sur l'avortement, l'incrimination des immigrés comme auteurs de violences, signe d'un racisme viscéral, etc. Après des décennies de combats féministes nous ne voulons pas de cette régression..."

Le communiqué

14/12/2015

Les caféministes soutiennent la pétition pour Jacqueline Sauvage

x870x489_maxnewsworldthree895651.jpg.pagespeed.ic.OaM-8wNrCG_600x298.jpg


"Monsieur le Président, Nous demandons la grâce Présidentielle pour Jacqueline SAUVAGE qui a subi durant 40 ans des maltraitances physiques de la part de son époux, ainsi que ses filles qui ont été violées par cet homme qui était leur père."
Allez sur le site pour signer :https://secure.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Presiden...
Extrait du Courrier MMF n° 301 :
"« Il » avait tout fait, y compris violer ses enfants. « Elle » avait tout supporté. Jusqu’à ce jour où elle l’a tué.
Cette femme de 66 ans, « fracassée » par ces années de tortures quotidiennes, selon les termes de son avocate, se voit ainsi condamnée à deux reprises par une société qui s’est montrée incapable de l’aider, une société qui ne réussit toujours pas à éradiquer le fléau des femmes battues. Pourtant plus personne n’ignore qu’en France une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son mari ou compagnon, et que des dizaines de milliers de femmes et d’enfants victimes ou témoins de ces violences sont également détruit(e)s.
L’impunité n’est-elle donc réservée qu’aux bourreaux ? Pour toutes celles et tous ceux qui sur le terrain s’occupent d’accueillir les victimes de violences conjugales, ce jugement est une injure faite à la cause qu’ils défendent."