123456

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2019

Le SYNGOF joue avec la santé et les droits des femmes !

Deux communiqués suite aux déclarations du président du Syngoff

Communiqué de presse des effronté-es / 13 mars 2019

"Les effronté-es sont profondément choquées et indignées par l’action du Syngof, 1er syndicat des gynécologues obstétricien-nes qui compte plus de 1 600 membres. Il les a en effet appelé par courrier à la grève de l’IVG pour obtenir un amendement à la loi Santé auprès des parlementaires.

On ne joue pas avec les destins des femmes !

Les femmes ont déjà assez de mal à faire appliquer leur droit à l’avortement dans de bonnes conditions, du fait des nombreuses fermetures de centres d’IVG et des délais légaux pour avorter. Il est inadmissible, irresponsable voire dangereux que des gynécologues obstétricien-nes exercent un tel chantage et prennent en otage les femmes désirant mettre fin à une grossesse.

Pour les effronté-es, il s’agit bien d’une forme de délit d’entrave organisé à l’IVG !..."

Lire la suite sur le  site de Christine Delphy

Contact presse : Fatima Benomar : 06 75 86 61 31

Écrire un commentaire