123456

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2020

Causerie à propos du livre "Le langage inclusif : pourquoi et comment" d'Éliane Viennot"

Vendredi  31 janvier a 18h30 logo mmfen Noir - copie.jpg

Au café "Le Cause Toujours" rue Gaston Ray à Valence

Le langage inclusif : pourquoi et comment" d'Éliane Viennot  

          "Petit précis historique et pratique .... qui constitue un concentré de savoirs et d'intelligence politique. IL fera à l'évidence date pour consolider le moment actuel de bascule social dans la diffusion de l'écriture inclusive..."

L'enjeu de la féminisation des textes et écrits, comment faire et l'expliquer ?

C'est la langue qui permet de dire le réel, c'est elle qui transforme, ou non, les choses. Si l'on veut donner de la visibilité aux femmes dans l'espace social, il faut adopter de nouvelles règles non-sexistes...
« La langue est un système symbolique engagé dans les rapports sociaux... La langue est aussi, dans une large mesure un miroir culturel qui fixe les représentations symboliques et se fait l’écho des préjugés et des stéréotypes, en même temps qu’il alimente et entretient ceux-ci» Marina YAGUELLO, linguiste

 

Commentaires

Les violences conjugales, ce n'est pas univoque, on est d'accord ? Ce n'est pas synonyme de violences masculines, si ? Parce que les violences conjugales qui envoient des hommes au cimetière, c'est tout de même 30 à 40 par an. C'est trois fois moins que l'inverse, mais ce n'est pas zéro, circulez, y'a rien à dire, seuls les femmes dégustent. Pas d'amnésie là-dessus le 26, sinon nous aurons l'air de fausser la nouvelle éducation du peuple :) Martine.

PS : Eliane Viennot, pas trop mon trip. Elle nous cause du tort avec sa ridicule écriture inclusive dont personne ne veut, et heureusement. Et puis, c'est lassant, elle ne peut pas ouvrir la bouche sans injurier l'Académie française en bloc depuis cent ans, comme si de Camus à Yourcenar c'étaient un tas d'ignorants en français. Pas crédible.

C'est mal de diaboliser la langue qui a permis d'écrire les plus beaux textes de femmes ou sur les femmes. La langue permet tout, le bien et le mal. Mais elle n'y est pour rien. C'est comme s'en prendre aux mathématiques contre le capital. C'est aussi stupide. Ce ne sont pas les nombres qui rendent pauvre, c'est le manque d'argent!

Écrit par : Martine Genvrin | 21/05/2020

Écrire un commentaire